Avenged Sevenfold, 20 novembre 2013, Zénith de Paris

20 Nov

Le groupe très attendu sur cette tournée n’a pas déçu son audience. Dans une ambiance surchauffée dont les deux premières parties : Avatar et Five Finger Death Punch ne sont pas innocentes; le groupe a prouvé que malgré un nouvel album un peu en dessous du puissant “Nightmare” , ils étaient toujours là, plus en forme que jamais , près à mettre le feu au Zénith.

La soirée commence par un groupe suédois : Avatar , qui nous présente leur foire des ténèbres. Le chanteur en maître de cérémonie passe d’une voix gutturale à un chant posé et mélodique. Le groupe oscille entre gros riff bien lourd et ballade, et nous dépeint un univers né dans des flammes avec une touche de poésie comme peuvent l’être les “monstres” de Freak.

Une vraie découverte comme on les aime !

On continu avec Five Finger Death Punch, des Californiens venus présenter leurs hits. Rien de bien nouveau en terme mélodique et de chant, mais c’est bien fait, du heavy comme on l’aime, et avec un groupe plein d’énergie il n’en faut pas plus pour mettre tout le monde d’accord. On apprécie que Far From Home ai été faite A Cappella, le public reprenant le titre en choeur.

22 H arrive, la lumière s’éteint et la folie commence. Le rideau imprimé de la célèbre tête de mort, s’écarte découvrant la scène dont le fond abrite la DeathBat version XXL. Le show s’ouvre avec l’entrée de Synyster Gates et les premières notes de Shepherd of Fire retentissent. Le public ne répond plus de lui, moi la première. Alternant entre nouveau et anciens albums le groupe a su garder le public en haleine. La chanson Welcome to the Familly, a été joué en l’honneur du nouveau batteur, Arin Ilejay, déjà adopté par le public. Tandis que Fiction a été joué en l’honneur de The Rev, le public scandant son nom à la fin de la chanson. Lorsque les premières notes de Buried Alive ont retenti, je suis personnellement partie dans une quatrième dimension. Le titre déjà parfait en lui même a vraiment pris toute sa dimension et sa force en live. Entre efficacité musicale et  folie collective, le groupe nous a transporté a des kilomètres sous le Zenith. Enfin cerise sur le gâteau on a eu droit a une session de solo de Synyster Gates tout simplement parfaits. Pour la première fois, j’ai eu les larmes aux yeux pendant les solos.

Un concert grandiose, où le groupe a d’ores et déjà annoncé sa venue au Hellfest 2014 ainsi que d’en d’autres fesitvals européens comme le Download.

See you this Summer !

Set List :
Shepherd of Fire, Critical Acclaim,Welcome to the Family, Hail to the King,
Doing Time, Buried Alive, Fiction,Nightmare,This Means War, Afterlife,
Guitar Solo / Band Jam, Requiem, Bat Country, Chapter Four,  Unholy Confessions
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: