Steel Panther, 11 mars 2014, Bataclan

11 Mar

Un an et demi après leur dernier passage à Paris, revoilà les californiens de Steel Panther au Bataclan. Nouvel album en poche, slim léopard serré et perruque bien fixée, le groupe a encore une fois outrageusement retourné les codes du GlamRock pour le plus grand bonheur des amateurs du genre.

steel panther4

SkeelStain

Mais comme tout bon concert, il faut commencer par la première partie. Cette fois encore ce fût un groupe Français qui accompagnait le quatuor en tournée. Skeelstain (dont le nom ne signifie rien à part “on a collé deux mots, ça sonnait bien on a gardé”) est un groupe de Sleaze tout ce qui a de plus classique. Les songs s’enchaînent on retrouve les riffs du genre, une structure habituelle, les chœurs en arrière plan et des thèmes tout aussi génériques (sexe, drogue et rock n roll, amour et foot in your face).

Le groupe n’a pas réussit a totalement capté le public. Personnellement, je suis une adepte du genre, mais il faut bien dire que l’on en fait rapidement le tour, et j’avais l’impression d’entendre n’importe quel autre groupe.

Skeelstain n’apporte rien de nouveau mais le job est fait correctement. Pour parfaire le tout il faudra rajouter un peu d’effets visuels et d’originalité dans les titres comme dans la prestation.

Leur premier album Hard est sorti en mars 2013, et contient pas mal de titre fédérateurs tels que Death til’ U Die, Call Me God, Hard Rain, ….

Un groupe qui a encore pas mal de travail à fournir pour passer tête d’affiche mais qui passe très bien en première partie.

 

 

 

Steel Panther

Dès que la salle se rallume après la première partie, les regards balayent la salle à la recherche du premier soutif qui sauterait. On se souvient en effet, que lors de leur dernier passage, les parisiennes n’avaient pas attendu le groupe pour libérer leurs boobs.

Cette fois il faudra attendre la fin du premier titre et l’intervention  Michael Starr pour que les mots “nichons” “chatte” et “bite” fassent leur effet et que les t-shirt et mini top disparaissent.

steel panther

Steel Panther ce groupe californien qui sait faire les titres qu’il faut pour rameuter les foules, faire enlever leur fringues aux filles et faire trémousser les fesses de toute une salle.

Tout dans le second degré, depuis la coupe de cheveux aux mimiques provocatrices qui donneraient des ulcères aux associations catholiques, jusqu’aux paroles qui feraient crier les féministes au scandal , Steel Panther et son nouvel album All You Can Eat nous incitent encore une fois à nous mettre à poil et à danser sur leur titres GlamRock totalement clichés et décalés.

steel panther1

Des riffs énergiques, des rythmiques dansantes, des paroles outrageuses, le groupe connait le mélange efficace et nous le ressert avec la même dose de folie. Le groupe créer une véritable fête à l’intérieur du Bataclan, proposant même que l’on ferme les portes jusqu’à l’aube, il ne manque plus que la mousse et le tableau serait parfait.

Rien de nouveau dans ce show: Lexxi nous gratifie toujours de ses séances make up et laquage, Satchel nous a fait un petit solo (beaucoup moins impressionnant quand 2012 où il avait pris les fûts en même temps) et Michael s’occupe du show au près de la gente féminine. Ils n’en restent pas moins un groupe à voir en live.

steel panther2

SetList :

Eyes of a Panther, Tomorrow Night, Asian Hooker, Just Like Tiger Woods,

Party Like Tommorrow is the End of the World, Let me Cum in,

Turn out the Lights,Gloryhole, The Burden of Being Wonderful,

Gold Digging Whore, It Won’t Suck Itself, Death to All but Metal,

Community Property, 17 Girls in a Row, Party All Day (Fuck All Night)

steel panther3

(Steel Panther un groupe qui s’envoie en l’air)

On peut regretter de ne pas avoir eu leur titre phare If You Really Really Love Me mais cela a plutôt tendance à prouver que le groupe n’a plus besoin de leur radio hit pour convaincre et qu’ils disposent d’une large palettes de morceaux dans laquelle piocher.

Un groupe pour ceux qui aime le glamrock, Sleaze et Hard Fm, qui ont du second degré et un humour décalé !

Advertisements

Avatar – tournée Européenne

3 Mar

Le groupe suédois Avatar , découvert en première partie d’Avenged Sevenfold en Novembre dernier, repart sur les routes pour une tournée Européenne qui passera par la France.

Ils seront au Covent Garden Studios d’Eragny (dans le 95) , le dimanche 20 avril. Les places ne sont pas encore disponibles.

L’occasion de refaire un tour dans la Monstrueuse Parade d’Avatar !

 

Viza, 18 février 2014, Divan du Monde

18 Feb

Ayant reçu une invitation en tant qu’adhérente par radio metal, c’est sans attente particulière que je me suis rendue au divan du monde, ce mardi.

C’est avec surprise que je découvre une salle pleine à craquer, alors même que le premier groupe vient à peine de commencer.

The Distance
Groupe parisien crée en 2007, composé de quatre membres, qui enchaîne  titres Pop Rock aux influences américaines (Foo Figther, Queen of the Stone Age). Des titres, qui a mon goût auraient plus de saveur dans l’autoradio en roulant au hasard que sur scène. Le groupe passe de titre en titre, échangeant deux, trois mots avec le public. Une musique sympathique mais pas forcément efficace.

PUi
LA grosse révélation de cette soirée pour ma part.

Le groupe américain , nous emmène dès son entrée sur scène dans un univers mystique et dans une sorte de transe collective. Composé d’un batteur d’un guitariste/bassiste, d’un percussionniste (djembé) et de deux chanteurs dont l’un va jouer d’un tom basse sur l’intro, et saisir une guitare sur d’autre.

PUi2

Le groupe est en communion avec le public, utilisant l’énergie qu’on lui donne pour retourner le Divan du Monde. Le faisant chanter, danser,  … le concert étant autant sur scène que dans la salle.

Dans des costumes mixant punk et tradition Egyptienne, PUi enchaîne les morceaux de son album Neo Primal . Tous les morceaux sont efficaces, on est transporter en Orient, sur fond de musique Electro-Rock.

Une vidéo valant mieux qu’un long discours, je vous laisse apprécier :

Cerise sur le gâteau, leur reprise de Breathe de Prodigy qui nous a électrifié ! (à voir dans la seconde vidéo de leur show au Divan).

PUi1

Viza

Groupe américain formé en 2005, leur musique rock alternatif se compose de sonorité arabisante , arméniennes et autres pays de l’Europe Oriental. Ce sont en quelque sort les petits frères de Serj Tankian.

Sur scène ils sont 6 : chant, deux guitaristes, un bassiste, un batteur et un joueur de oud.

viza1

Le groupe partage une ambiance très familiale et crée une grande fête au sein de la salle. Les titres sont enjoués, les mélodies entraînantes et on se retrouve dans un grand carnaval coloré, teinté de sonorité de diverses origines.

Viza est comparable au travail de Serj

Tankian (en solo) mais apporte une touche plus tzigane, comme si le groupe avait composé sur les routes et n’était pas passé par la case studio.

Nous avons même eu droit à un bout de My Way de Sinatra par le Roadie.

viza2

 

Set-List :

Never Feel , Viktor’s Vanguard , My Mona Lisa , Vanished , Fork in the Road , Alabama Song (Whisky Bar) , (Kurt Weill cover) , Quicksand , The Girl That Doesn’t Exist , A Magic Ladder , Alley in Tijuana , Take Over the World , Brunette , Drum & Oud Improvisation , In Coins , Hourglass , Forward March , Trans-Siberian Standoff , Midnight Hour (Dingle Rock) , Breakout the Violins , The Uzbek Brothel

Sur le dernier titre, ce fût la valse des slams : le chanteur de Via ouvrant la danse en se lançant dans la foule puis s’ensuit ceux de PUi ainsi que certains membres du staff des groupes ou de la salle. Bref une soirée en communion totale entre les différents groupes et le public.

Kissin Dynamite de retour sur les routes

25 Jan

Kissin Dynamite c’est ce jeune groupe allemand formé en 2007 et découvert, pour ma part, fin 2011 en première partie de Black Rain et Crashdiet à l’Alhambra. Porté par leur charismatique chanteur Hannes, toujours près à faire le show, le groupe dégage une vraie énergie et une vraie sympathie sur scène. Du glam frais et jeune, des riffs entraînants, une voix typique du genre et des titres décalés (Sex is War, Dinausaure are still alive, …) , voilà ce qu’est Kissin Dynamite !

Le nouvel album du groupe Megalomania sortira courant 2014 et une tournée est déjà prévue. Le public français pourra prendre son bain de jouvence, en voyant le groupe pour la première fois en tête d’affiche, au choix le :

14/11 à Paris-Nouveau Casino

15/11 à Nantes-Ferrailleur

22/11 à Toulouse-Métronome

Pour avoir sa place, ça se passe sur Digitick pour le moment.

Motorhead annule sa tournée

25 Jan

Alors que l’on se préparait à voir, enfin, Motörhead sur scène le 22 février prochain, un mail nous a prévenu vendredi de l’annulation de la tournée.

Déjà en Novembre dernier, la tournée initialement prévue avait du être reportée à cause des problèmes de santé de Lemmy Kilmister. Dans un communiqué de presse, le groupe annonce que les médecins ont déconseillé à Lemmy de reprendre la route de suite. De ce fait, toute la tournée européenne a été annulée.

Gérard Drouot, organisateur du concert, précise que la présence du groupe à Musilac le 11 juillet et à la Foire au Vin de Colmar le 10 août sont toujours maintenus.

Pour les billets, achetés chez France Billet (Fnac, Carrefour, …) vous avez jusqu’au 28/02/2014 pour vous faire rembourser.

moto

Des Pieds et Des Mains

9 Jan

De : Ray Galton, John Antrobus
Adaptation : Dominique Deschamps, Gérard Pinter
Mise en scène : Arthur Jugnot, David Roussel.
Avec : Erwan Creignou, Karine Dubernet, Jean Franco, Marie-Hélène Lentini, Yannick Mazzilli, Ariane Mourier, Gilles Vajou
Genre : Comédie
Au Théâtre Fontaine, 10 Rue Fontaine, 75009 Paris (métro Blanche)
Jusqu’au 19 janvier 2014

 

Denis, steward, rentre chez lui après plusieurs jours d’absence. Il trouve un mot de sa femme, Diana, qui le quitte ne lui laissant que son dîner dans le four, un ticket de pressing mais aussi une dizaine de bras et de jambes dans le congélateur … D’où viennent-ils ? Est-ce que l’un des amants de sa femme est dans le coup ? En tout cas, Diana n’est pas parti avec l’éleveur d’autruche et son reproducteur Clarence, ni avec le meilleur ami de Denis un policier facho, et encore moins avec le prêtre lubrique de la paroisse. Seule sa belle-mère se réjouit de la situation, un peu trop vite peut-être?

La pièce se situe au coeur d’une bourgade anglaise. Elle dépeint des personnages aux situations toutes plus improbables. Les personnages sont attachants, et le cocktail explosif. Le décor très chargé et le rythme endiablé peuvent rebuter certain spectateur tout comme la présence d’un grand nombre de cliché (la jeune fille court vêtu et ignorante, le fermier naïf, le policier facho, le prête lubrique, …) mais pourtant l’énergie et l’absurdité de la pièce rende le tout irrésistible. On aime détester les personnages et se moquer d’eux. On se prend au jeu, on veut savoir où est Diana, avec qui est-elle partie et pourquoi y-a-t-il des membres dans le congélateur ?

Une bonne comédie dans la ligné du Théâtre de Boulevard, si vous aimez cet humeur vous adorerez cette pièce.

Slipknot : la porte c’est par là

3 Jan

Depuis quelques semaines on ne sait plus sur quel pied pogoter. Tout commence le vendredi 13 décembre, quand on se prend une douche froide avec l’annonce du départ de Joey Jordison, aussi soudaine qu’imprévisible.

« A nos Maggots et fans du monde entier,

C’est avec une peine immense mais un respect paisible que, pour des raisons personnelles, Joey Jordison et Slipknot se séparent. Nous souhaitons tous à Joey le meilleur dans tout ce que le futur lui apportera. Nous comprenons que nombre d’entre vous voudront savoir comment et pourquoi c’est arrivé, et nous ferons de notre mieux pour répondre à ces questions dans un futur proche. C’est l’amour que nous avons pour vous tous, ainsi que pour la musique que nous créons, qui nous pousse à continuer et à aller de l’avant, suivant nos plans : sortir de nouvelles chansons l’an prochain. Nous espérons que chacun d’entre vous le comprendra et nous vous remercions pour votre soutien ininterrompu alors que nous planifions la prochaine phase de l’avenir de Slipknot.

Merci,
The ‘Knot »

Comme comprendre, comme imaginer que cela soit vrai quand à la mi-août Joey répondait dans l’interview de RadioMetal :

« Non, je ne dirais jamais que Slipknot est mon second projet ou passe au second plan. Quoi qu’il arrive, Slipknot est mon projet principal.»

Combien d’autres interviews encore, ont tourné en septembre/octobre où le batteur parlait de l’avancement du nouvel album. Rien ne pouvait présager de ce qui allait arriver.

Le 3 décembre, les choses s’accélérent pour nous autres Maggots : James Root arrête la tournée de Stone Sour pour aller composer (Cf Facebook de Stone Sour). Là on se dit que c’est bon : la machine est bel et bien en marche, on peut même commencer à ce questionner sur le problème du bassiste (qui va récupérer le poste ?).

Dix jours plus tard on se prend donc cette nouvelle de plein fouet sans aucune explication.

Le 16 décembre, on en rajoute une couche : Joey n’a rien laissé pour le nouvel album, et Corey Taylor, interviewé déclare “qu’on en saura bientôt plus”.

Episode suivant le 2 janvier et cerise sur le gâteau  : Joey a en réalité était viré, comme il nous l’explique sur sa page Facebook

« A mes fans, amis et associés …

Je voudrais commencer la Nouvelle Année en m’exprimant à propos des rumeurs et spéculations récentes concernant mon départ de Slipknot. Je veux mettre cela au clair : Je n’ai pas quitté Slipknot. Ce groupe a été ma vie pour les dernières 18 années et jamais je n’aurais voulu l’abandonné lui ou mes fans. Cette nouvelle a choqué et m’a prise de court autant que vous. Bien qu’il y ai d’avantage à dire, je dois pour le moment garder le silence sur des détails supplémentaires. J’aimerais vous remercier pour votre amour et votre soutien inébranlable, et vous souhaiter à tous une trés bonne et heureuse nouvelle année. 

-Joey»

Et comme si ça ne suffisait pas les rapaces sont déjà dans les starting blocks pour prendre la place vacante. Pour le coup, qu’il ai joué dans Decapited on s’en fiche : quand le membre d’un groupe aussi grand que Slipknot se fait virer, on a un minimum de décence pour ne pas arriver CV et Lettre de motivation en main …

532709_526038737437715_648739506_n

Alors essayons d’être calme.

Tout d’abord il va falloir que le groupe explique rapidement le pourquoi du comment. Cela fait des années, qu’ils représentent Slipknot comme une famille, dont les fans font partie. Dans ce cas, ils ne peuvent pas virer l’un des membres phares, du jour au lendemain. Comment tout à pu autant changer en 6 mois? Ou bien est-ce un abcès présent depuis bien plus longtemps?

Ensuite, puisque l’affaire semble déjà entendue et que l’on n’aura pas notre mot à dire, je trouverais ça normal que Clown ou Chris prennent le poste, à voir maintenant si ils peuvent tapoter aussi vite que Joey.

Enfin, si ils veulent que la pillule passe, nous les fans devriont pouvoir avoir un droit de regard sur le choix du nouveau batteur. Nous enlever Joey c’est nous enlever une part de nous, qu’on ai au moins le droit de choisir celui qui comblera le vide.

Dernière interrogation : comment va Joey? Hormis le fait qu’il se fasse virer, on ne peut pas nier sa récente prise de poids. Est-ce là la source du problème?

#InOurShellWeWaitAndBleed

 

%d bloggers like this: