Tag Archives: Bataclan

Five Finger Death Punch, 26 Mars 2014 , Bataclan

26 Mar

Après les avoir découvert en première partie d’Avenged Sevenfold en Novembre dernier, je n’ai pas hésiter à aller les voir en live. Pour qualifier ce groupe faisons simple : Slipknot version Californie , baggy et maillot de basket, et toujours le sourire.

Une bonne soirée en perspective avec deux premières parties pour chauffer la salle.

ffdp3

Pop Evil

Comme leur nom l’indique ce groupe d’alternative rock mélange pop/métal que ça soit dans la voix ou dans les riffs, passant d’un genre à l’autre. Le groupe arrive en costard, chemise, cravate, vestons et doc Marteens, tout un programme.

Ils ne joueront qu’une petite demi-heure, suffisante pour nous mettre dans l’ambiance de cette soirée.

Upon a Burning Body

Encore mieux habillé que les premiers, cheveux gominés en plus, le groupe du Texas qui sent bon le Mexique vient, paradoxalement, nous servir une dose de Deathcore. En effet en les voyant on peut s’attendre à entendre des riffs hispaniques, et bien que nous y auront droit sur un titre, ce n’est pas le genre de la maison.

Du growl, des riffs saturés et des rythmiques bondissantes sont les ingrédients du cocktail du groupe.

Du métal qu’on a l’habitude d’entendre mais qui n’en ai pas moins bon.

upon

 

Five Finger Death Punch

Le groupe en tournée pour son 5éme album est venu avec toute son efficacité et surtout toute sa sympathie. On le sait le métalleux bien que bourru au premier à bord, est l’être le plus serviable au monde. Le chanteur de FFDP nous l’a encore prouvé ce soir. Tout d’abord en interrompant le concert après le premier morceau afin de demander des vigiles supplémentaires entre la fosse et la scène (deux vigiles pour gérer environ 800 personnes c’est léger). Plus tard dans la soirée il s’inquiétera du sort d’un rescapé de la fosse, repêcher par un vigile; vigiles qu’il remerciera tout au long de la soirée pour leur travail.

ffdp1

Le groupe fera venir sur scène une fan, visiblement émue, en lui permettant de reprendre le refrain avec eux.

ffdp2

Batterie au tempo rapide; chant oscillant entre profondeur et mélodie, parfois parlé , parfois crié, il nous balance d’une émotion à une autre; guitare et basse saturées; le cocktail est complet. Titres énergiques ou ballades planantes, le groupe nous entraîne rapidement dans son univers sans avoir besoin d’artifice.

FFDP enchaîne les titres efficaces, mettant le public en transe, créant des mosh, des circles pit et même un petit wall of death. Le public très efficace sur les refrains n’a pas hésité a donné de la voix. Encore un concert où le show fût aussi bien sur scène que dans la salle.

ffdp

Ils nous offriront en fin de set un magnifique tableau, éteignant toutes les lumières du Bataclan avant de faire allumer briquet et téléphones.

SetList :

Under and Over It, Burn It Down , Hard to See, Lift Me Up, Bad Company ,

Burn MF , The Agony of Regret, Remember Everything , Battle Born ,

Coming Down, Never Enough , Mama Said Knock You Out, Here to Die,

Far from Home, Champagne SupernovaThe Bleeding 

ffdp4

Five Finger Death Punch l’un des nombreux groupes montant de la scène métal californienne, à voir et à écouter de toute urgence.

Steel Panther, 11 mars 2014, Bataclan

11 Mar

Un an et demi après leur dernier passage à Paris, revoilà les californiens de Steel Panther au Bataclan. Nouvel album en poche, slim léopard serré et perruque bien fixée, le groupe a encore une fois outrageusement retourné les codes du GlamRock pour le plus grand bonheur des amateurs du genre.

steel panther4

SkeelStain

Mais comme tout bon concert, il faut commencer par la première partie. Cette fois encore ce fût un groupe Français qui accompagnait le quatuor en tournée. Skeelstain (dont le nom ne signifie rien à part “on a collé deux mots, ça sonnait bien on a gardé”) est un groupe de Sleaze tout ce qui a de plus classique. Les songs s’enchaînent on retrouve les riffs du genre, une structure habituelle, les chœurs en arrière plan et des thèmes tout aussi génériques (sexe, drogue et rock n roll, amour et foot in your face).

Le groupe n’a pas réussit a totalement capté le public. Personnellement, je suis une adepte du genre, mais il faut bien dire que l’on en fait rapidement le tour, et j’avais l’impression d’entendre n’importe quel autre groupe.

Skeelstain n’apporte rien de nouveau mais le job est fait correctement. Pour parfaire le tout il faudra rajouter un peu d’effets visuels et d’originalité dans les titres comme dans la prestation.

Leur premier album Hard est sorti en mars 2013, et contient pas mal de titre fédérateurs tels que Death til’ U Die, Call Me God, Hard Rain, ….

Un groupe qui a encore pas mal de travail à fournir pour passer tête d’affiche mais qui passe très bien en première partie.

 

 

 

Steel Panther

Dès que la salle se rallume après la première partie, les regards balayent la salle à la recherche du premier soutif qui sauterait. On se souvient en effet, que lors de leur dernier passage, les parisiennes n’avaient pas attendu le groupe pour libérer leurs boobs.

Cette fois il faudra attendre la fin du premier titre et l’intervention  Michael Starr pour que les mots “nichons” “chatte” et “bite” fassent leur effet et que les t-shirt et mini top disparaissent.

steel panther

Steel Panther ce groupe californien qui sait faire les titres qu’il faut pour rameuter les foules, faire enlever leur fringues aux filles et faire trémousser les fesses de toute une salle.

Tout dans le second degré, depuis la coupe de cheveux aux mimiques provocatrices qui donneraient des ulcères aux associations catholiques, jusqu’aux paroles qui feraient crier les féministes au scandal , Steel Panther et son nouvel album All You Can Eat nous incitent encore une fois à nous mettre à poil et à danser sur leur titres GlamRock totalement clichés et décalés.

steel panther1

Des riffs énergiques, des rythmiques dansantes, des paroles outrageuses, le groupe connait le mélange efficace et nous le ressert avec la même dose de folie. Le groupe créer une véritable fête à l’intérieur du Bataclan, proposant même que l’on ferme les portes jusqu’à l’aube, il ne manque plus que la mousse et le tableau serait parfait.

Rien de nouveau dans ce show: Lexxi nous gratifie toujours de ses séances make up et laquage, Satchel nous a fait un petit solo (beaucoup moins impressionnant quand 2012 où il avait pris les fûts en même temps) et Michael s’occupe du show au près de la gente féminine. Ils n’en restent pas moins un groupe à voir en live.

steel panther2

SetList :

Eyes of a Panther, Tomorrow Night, Asian Hooker, Just Like Tiger Woods,

Party Like Tommorrow is the End of the World, Let me Cum in,

Turn out the Lights,Gloryhole, The Burden of Being Wonderful,

Gold Digging Whore, It Won’t Suck Itself, Death to All but Metal,

Community Property, 17 Girls in a Row, Party All Day (Fuck All Night)

steel panther3

(Steel Panther un groupe qui s’envoie en l’air)

On peut regretter de ne pas avoir eu leur titre phare If You Really Really Love Me mais cela a plutôt tendance à prouver que le groupe n’a plus besoin de leur radio hit pour convaincre et qu’ils disposent d’une large palettes de morceaux dans laquelle piocher.

Un groupe pour ceux qui aime le glamrock, Sleaze et Hard Fm, qui ont du second degré et un humour décalé !

%d bloggers like this: